2022-08-03T08:56:53Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/lieux%20culturels/krapo%20roy/Theatromaton%202%20%c2%a9%20JF%20Fayolle_800.jpg

Actualités Publié le 03 août 2022

Le Théâtromaton en tournée tout près de chez vous

Pendant tout l’été, jusqu’au 18 septembre 2022, « le plus petit théâtre du monde » se déplace à Nantes de quartier en quartier. Rencontre avec Alexis Ziane, du Krapo Roy, qui chapeaute le dispositif.

Salle miniature et itinérante, le Théâtromaton du Krapo Roy s’est arrêté fin juillet sur l’esplanade Camille-Mellinet, devant la médiathèque Jacques-Demy. © Jean-Félix Fayolle
Salle miniature et itinérante, le Théâtromaton du Krapo Roy s’est arrêté fin juillet sur l’esplanade Camille-Mellinet, devant la médiathèque Jacques-Demy. © Jean-Félix Fayolle

Quel est le principe du Théâtromaton ?

« C’était au départ notre réponse à la crise sanitaire, un dispositif scénographique covid-compatible pour pouvoir continuer à proposer du spectacle vivant, en présentiel, devant des vrais spectateurs. D’un côté, on a une salle de spectacle de 1 m² pour un comédien, qu'une vitre sépare complètement des spectateurs – on peut monter à deux-trois adultes dans cette partie « salle ». C’est le plus petit théâtre du monde ! »

Que peuvent y voir les spectateurs ?

« Notre catalogue compte une quinzaine de spectacles de 5 minutes, et donc des seul-en-scène uniquement. Ce sont des pièces créées spécialement pour le Théâtromaton. On est cinq comédiens à alterner et chacun est propriétaire de son spectacle. Il y a en a pour tous les âges et tous les goûts, tout dépend de la folie et de l’imaginaire de l’artiste ! On peut passer de la marionnette pour adultes à un reportage animalier un peu particulier, d’un DJ set à un spectacle fantastique… Ce n’est pas toujours comique, mais c’est toujours un vrai moment de spectacle vivant. »

Comme en 2021, vous tournez tout l’été dans les onze quartiers nantais. Pourquoi ?

« Le Théâtromaton, c’est une salle de spectacle pour faire du théâtre d’intérieur mais en extérieur. C’est à cheval entre le théâtre de rue et le théâtre de salle. L’idée est de pouvoir exporter n’importe où ce dispositif très léger, pour que le spectateur puisse voir très facilement un spectacle de 5 minutes. Ce n’est pas à proprement parler un dispositif pour les personnes éloignées de la culture, mais il fonctionne très bien avec ce type de public car ce sont des secteurs où il y a habituellement peu d’offre de spectacle vivant. On arrive pour une journée dans leur quartier, en bas de chez eux, avec une offre gratuite, pour tous les goûts, la plus accessible possible. »

Quel retour après ce premier mois de tournée ?

« C’est assez marrant car ça change vraiment d’une date à l’autre ! On enchaîne des journées très axées sur le jeune public, des dates plus familiales où il faut plaire à l’adulte et à l’enfant, mais aussi des journées où l’on ne reçoit que des adultes. Certains étaient venus l’an dernier et sont contents de nous retrouver, comme d’autres qui nous découvrent et sont intrigués par le dispositif. Nous avons assez de spectacles pour toucher toute la palette de spectateurs. »

Programmation sur le site du Krapo Roy